Ingrédient Recherche, spiruline dosage pour les adultes.

Ingrédient Recherche, spiruline dosage pour les adultes.

Liens de la barre de menu commune

spiruline – Spirulina platensis

Aide pour accéder aux formats de rechange, tels que Portable Document Format (PDF), PowerPoint (PPT) Microsoft Word et peuvent être obtenus dans la section format d’aide alternative.

Cette monographie vise à servir de guide à l’industrie pour la préparation de demandes de licence de produit (DLMM) et d’étiquettes d’autorisation de commercialisation de produits de santé naturels. Il ne vise pas à être un examen complet de l’ingrédient médicinal.

  • Texte entre parenthèses éléments d’information facultatifs qui peuvent être inclus sur le PLA et l’étiquette du produit, à la discrétion de la requérante.
  • La barre oblique (/) indique que les termes et / ou les déclarations sont synonymes. Soit terme ou une déclaration peuvent être choisis par le demandeur.

date

Noms propres)

Arthrospira platensis Gomont (Phormidiaceae) (Guiry et Guiry 2014)

  • spiruline plantensis
  • var la platensis de spiruline

nom (s) commun

Spiruline (Mazokopakis et al. 2013; CNF 2010)

Matière (s) Source

Whole (Yu et al. 2012; CNF 2010; Dillon et al. 1995)

Route (s) d’administration

forme (s) posologique

  • Les formes posologiques pharmaceutiques acceptables comprennent, mais sans s’y limiter, les capsules, les croquer (par exemple gélifiés, comprimés), des liquides, des poudres, des bandes ou des comprimés.
  • Cette monographie ne vise pas à inclure des aliments ou les formes posologiques semblables aux aliments telles que les barres, les gommes à mâcher ou les boissons.

Usage (s) ou fin (s)

Statement (s) à l’effet de

Tous les produits
  • Source de / Fournit des antioxydants (Yu et al. 2012; Kalafati et al. 2010).
  • Aide à réduire les symptômes de la rhinite allergique tels que l’écoulement nasal, les éternuements, la congestion nasale et des démangeaisons (Cingi et al. 2008; Mao et al. 2005).
Utilisations en fonction de la puissance constituant au niveau ou au-dessus des doses minimales indiquées dans la section ci-dessous dose
  • Source de bêta-carotène, une provitamine A, pour le maintien d’une bonne santé (CNF 2010; IOM 2006; Shils et al. 2006).
  • Source de bêta-carotène, une provitamine A, pour aider à maintenir la vue, de la peau, des membranes et de la fonction immunitaire (CNF 2010; IOM 2006; Shils et al. 2006).
  • Source de bêta-carotène, une provitamine A, pour aider dans le développement et le maintien de la vision nocturne (CNF 2010; IOM 2006; Shils et al. 2006).
  • Source de bêta-carotène, une provitamine A, pour aider dans le développement et l’entretien des os et des dents (CNF 2010; IOM 2006; Shils et al. 2006).
  • Source de fer pour le maintien d’une bonne santé (CNF 2010; IOM 2006).
  • Source de fer qui contribue à la formation des globules rouges et à leur bon fonctionnement (CNF 2010; IOM 2006; Shils et al. 2006).
  • Source de protéines pour le maintien d’une bonne santé (CNF 2010; IOM 2005).
  • Source de protéines qui aide les tissus du corps de construction et de réparation (ACIA 2012).
  • Source de (e) acide aminé essentiel (s) pour le maintien d’une bonne santé (CNF 2010; IOM 2005).
  • Source de (e) acide aminé (essentiel) (s) impliquée dans la synthèse des protéines musculaires (CNF2010; IOM 2005).

Remarque
L’utilisation ou l’usage recommandé. Source de vitamine B12 est pas acceptable que la plupart de la vitamine B12 à partir de cette source est pas bioactive (Michaelson 2009; Watanabe F. 2007, Watanabe et al., 1999)

Dose (s)

Sec et sec standardisé, poudre, standardisé, extrait sec, extrait standardisé, liquide extrait sec, extrait liquide, extrait standardisé fluide, extrait fluide normalisé, Teinture, Teinture normalisé, décoction, décoction normalisé.

Tableau 1: dose quotidienne minimale pour la spiruline et de ses constituants, basés sur les utilisations recommandées.

La rhinite allergique Note 1 spiruline (g / jour)

Constituants: Le bêta-carotène et de fer
Constituants: Protéines / acides aminés essentiels / acides aminés non essentiels

Remarques

  • Pour une utilisation ou un but sur la base d’un constituant particulier (à savoir le bêta-carotène, fer, ou de la protéine), le nom et la quantité du constituant doivent être fournis dans la section de puissance du formulaire de demande de licence de produit.
  • Le minimum et les doses quotidiennes maximales des constituants doivent être dans la gamme de doses figurant sur la NNHPD multivitamines / minéraux suppléments Monographie ou NNHPD Workout Monographie des suppléments.
  • Si des ingrédients tels que les vitamines et les minéraux sont ajoutés au produit, ils doivent être énumérés comme ingrédients médicinaux distincts sur le formulaire de demande de licence de produit et de l’étiquette. Dans ce cas, il serait considéré comme une classe d’application II ou III

Mode d’emploi

Statement (s) à l’effet de

Produits fournissant = 0,6 mg / fer de jour pour les enfants et les adolescents 2-13 y, ou Ge; 1,4 mg de fer / jour pour les adultes

Prendre quelques heures avant ou après la prise d’autres médicaments ou produits de santé naturels (Sweetman, 2007).

Durée d’utilisation

Aucune déclaration requise.

Information sur les risques

Statement (s) à l’effet de

Précaution (s) et avertissement (s)

Si vous êtes enceinte ou allaitez, consultez un professionnel de la santé avant d’utiliser.

Si les symptômes persistent ou empirent, consulter un praticien de soins de santé.

Contre-indication (s)

Aucune déclaration requise.

Réaction indésirable connue (s)

Aucune déclaration requise.

Les ingrédients non médicinaux

Doivent être choisis parmi le courant Produits de santé naturels Base de données sur les ingrédients (BDIPSN) et doit respecter les restrictions mentionnées dans la base de données.

Conditions de stockage

Aucune déclaration requise.

Caractéristiques

  • Les spécifications du produit fini doivent être établis en conformité avec les exigences décrites dans le NNHPD Qualité du Guide des produits de santé naturels .
  • La limite de tolérance brute de matériel pour microcystines est de 1 ppm. Notez que Santé Canada a publié un article comparant les différentes méthodes disponibles pour déterminer les niveaux de concentration de microcystines (Gilroy 2001; Lawrence et al. 2001).
  • L’ingrédient médicinal doit être conforme aux exigences énoncées dans la BDIPSN.

Références citées

  • Baicus C, Baicus A. spiruline n’a pas atténuer la fatigue chronique idiopathique dans quatre essais N-des-1 contrôlés randomisés. Phytothérapie Research 2007; 21 (6): 570-573.
  • ACIA 2012: allégations fonctionnelles des éléments nutritifs. Agence canadienne d’inspection des aliments. Guide d’étiquetage et de publicité, Ottawa (ON): Agence canadienne d’inspection des aliments et Santé Canada. Internet. [Dernière mise à jour 2013 4 Novembre].
  • Cingi C, Conk-Dalay M, Cakli H, Bal C. Les effets de la spiruline sur la rhinite allergique. Archives européennes de Oto-Rhino-Laryngologie 2008; 265 (10): 1219-1223.
  • CNF 2010: Fichier des éléments nutritifs du Canada, de l’Alimentation et la nutrition. Santé Canada. [Consulté 24/01/2014]
  • Dia AT, Camara MD, P Ndiaye, Faye A, Wone I, GUEYE BC, Seck I, Diongue M. Contribution de la supplémentation en spiruline à la performance des élèves dans un cours d’introduction à Dakar (Sénégal). Santé Publique 2009; 21 (3): 297-302.
  • Dillon JC, Phuc AP, Dubacq JP. Valeur nutritive de la spiruline algue. World Review of Nutrition et diététique 1995; 77: 32-46.
  • Gilroy DJ, Kauffman KW, Huang X, Chu FS. L’évaluation des risques sanitaires potentiels de microcystines dans les compléments alimentaires algues bleu-vert. Environmental Health Perspectives 2000; 108 (5): 435-439.
  • Guiry MD, Guiry GM. 2014. AlgaeBase. publication World-wide électronique, National University of Ireland, Galway. Algaebase taxon LSID. urn: LSID: algaebase.org: taxname: 47342 [Consulté 21/01/2014]
  • IOM 2005: Apports nutritionnels de référence pour l’énergie, Glucides, fibres, matières grasses, les acides gras, cholestérol, protéines et acides aminés. Food and Nutrition Board, Institute of Medicine. Washington (DC): National Academy Press; 2005.
  • IOM 2006: Institut de médecine. Otten JJ, Pitzi Hellwig J, Meyers LD, éditeurs. Institute of Medicine. Apports nutritionnels de référence: Le guide essentiel des besoins en nutriments. Washington (DC): National Academies Press; 2006.
  • Kalafati M, Jamurtas AZ, Nikolaidis MG, Paschalis V, Theodorou AA, Sakellariou GK, Koutedakis Y, Kouretas D. Ergogenic et effets antioxydants de la spiruline supplémentation chez les humains. Médecine et Science in Sports et exercice 2010; 42 (1): 142-151.
  • Lawrence JF, Niedzwiadek B, Menard C, Lau BP, Lewis D, Kuper-Goodman T, Carbone S, Holmes C. Comparaison de chromatographie liquide / spectrométrie de masse, ELISA, et le dosage de la phosphatase pour la détermination de microcystines dans les produits d’algues bleu-vert . Journal of AOAC International 2001; 84 (4): 1035-1044.
  • Lee EH, Parc JE, Choi YJ, Huh KB, Kim WY. Une étude randomisée pour établir les effets de la spiruline chez les patients de type 2 de diabète sucré. Research and Practice 2008 Nutrition; 2 (4): 295-300.
  • Mao TK, Van de Water J, Gershwin ME. Les effets d’un complément alimentaire à base de spiruline sur la production de cytokines par les patients atteints de rhinite allergique. Journal of Medicinal Food 2005; 8 (1): 27-30.
  • Marles RJ, Barrett ML, Barnes J, Chavez ML, Gardiner P, Ko R, Mahady Go, Dog Low T, Sarma ND, Giancaspro GI, Sharaf M, l’évaluation de la spiruline de sécurité pharmacopées Griffiths J. États-Unis. Critical Reviews in Food Science and Nutrition 2011; 51 (7): 593-604.
  • Mazokopakis EE, Starakis IK, Papadomanolaki MG, Mavroeidi NG et Ganotakis ES. Les effets hypolipidémiants de spiruline (Arthrospira platensis) supplémentation dans une population crétoise: une étude prospective. Society of Chemical Industry 2013; 94 (3): 432-437.
  • Parc HJ, Lee YJ, Ryu HK, Kim MH, Chung HW, Kim WY. Une étude contrôlée par placebo en double aveugle randomisé pour établir les effets de la spiruline dans Coréens âgés. Annals of Nutrition and Metabolism 2008; 52 (4): 322-328.
  • Samuels R, Mani UV, Iyer UM, l’effet Nayak US.Hypocholesterolemic de spiruline chez les patients présentant un syndrome néphrotique hyperlipidémie. Journal of Medicinal Food 2002; 5 (2): 91-96.
  • ME Shils, JA Olson, Shike M, Ross AC, Caballero B, Cousins ​​RJ, éditeurs. Nutrition moderne dans la santé et la maladie. 10e édition. Philadelphia (PA): Lippincott Williams & Wilkins; 2006.
  • Simpore J, Kabore F, F Zongo, Dansou D, Bere A, Pignatelli S, Biondi DM, Ruberto G, réadaptation Musumeci S. Nutrition des enfants sous-alimentés en utilisant Spiruline et Misola. Nutrition Journal 2006; 5 (3): 1-7.
  • SC Sweetman, rédacteur en chef. Martindale: The Complete Drug Reference, 35ème édition. Londres (Royaume-Uni): Pharmaceutical Press; 2007.
  • Yu B, Wang J, Suter PM, Russell RM, Grusak MA, Wang Y, Wang Z, Yin S, Tang G. spiruline est une source alimentaire efficace de la zéaxanthine pour les humains. British Journal of Nutrition 2012; 108 (4): 611-619.

Références examinées

  • Annapurna VV, Deosthale YG, Bamji MS. Spiruline comme une source de vitamine A. Plant Foods for Human Nutrition 1991; 41 (2): 125-134.
  • Bogatov NV. La carence en sélénium et sa correction alimentaire chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable et la colite catarrhale chronique. Voprosy Pitaniia 2007; 76 (3): 35-39.
  • Brinker F. 2001. Herb Contre and Drug Interactions, 3e édition. Sandy (OR): Eclectic Medical Publications.
  • Brinker F. 2010. Mises à jour en ligne et ajouts à Herb Contre and Drug Interactions, 3e édition. Sandy (OR): Eclectic Medical Publications. [Mise à jour 2010 13 Juillet; Consulté 2013 Janvier 30].
  • Chen T, Zheng W, Wong YS, Yang F, Bai Y. L’accumulation de sélénium dans la culture mixotrophique de Spirulina platensis sur le glucose. Technologie bioressources 2006; 97 (18): 2260-2265.
  • Ciferri O. spiruline, microorganisme comestibles. Avis Microbiological 1983; 47 (4): 551-578.
  • Ciferri O, Tiboni O. La biochimie et le potentiel industriel de la spiruline. Annual Review of Microbiology 1985; 39: 503-526.
  • Colla LM, Bertolin TE, le juge Costa. Fatty profil des acides de Spirulina platensis cultivé sous différentes températures et concentrations d’azote. Naturforschung C de Zeitschrift 2004; 59 (1-2): 55-59.
  • Deng R, Chow TJ. Hypolipidémique, antioxydant, et des activités anti-inflammatoires de microalgues spiruline. Thérapie cardiovasculaire 2010; 28 (4): e33-45.
  • Eun-Kyung K, Gang-Guk C, Hee-Sik K, Chi-Young A, Hee-Mock O. L’augmentation de la teneur en acide gamma-linolénique dans Spirulina platensis utilisant des suppléments d’acide gras et de l’illumination de lumière-obscurité. Journal of Applied phycologie 2011: 1-8.
  • Facciola S. Cornucopia II. Un livre de source de plantes comestibles. Vista (CA): Kampong Publications; 1998.
  • Katz M, Levine AA, Kol-Degani H, Kav-Venaki L. Une préparation à base de plantes composé (CHP) dans le traitement des enfants atteints de TDAH: un essai contrôlé randomisé. Journal des troubles de l’attention 2010; 14 (3): 281-291.
  • Lee EH, Parc JE, Choi YJ, Huh KB, Kim WY. Une étude randomisée pour établir les effets de la spiruline chez les patients de type 2 de diabète sucré. Research and Practice 2008 Nutrition; 2 (4): 295-300.
  • Mazokopakis EE, Karefilakis CM, Tsartsalis AN, Milkas AN, Ganotakis ES. rhabdomyolyse aiguë causée par la spiruline (Arthrospira platensis). Phytothérapie. 2008; 15 (6-7): 525-527.
  • McGuffin M, Kartesz JT, Leung AY, Tucker AO, éditeurs. 2000. Herbes de commerce, 2e édition. Austin (TX): American Herbal Products Association.
  • Puyfoulhoux G, Rouanet JM, Besanon P, Baroux B, Baccou JC, disponibilité Caporiccio B. Fer de la spiruline enrichie de fer par une digestion in vitro / Caco-2 modèle de culture cellulaire. Journal of Agricultural and Food Chemistry 2001; 49 (3): 1625-1629.
  • Ronda SR, Lele SS. Les conditions de culture stimulant haute &# 947; l’accumulation d’acide linoléique par Spirulina platensis. Brazilian Journal of Microbiology 2008; 39 (4): 693-697.
  • Samuels R, Mani UV, Iyer UM, l’effet Nayak US.Hypocholesterolemic de spiruline chez les patients présentant un syndrome néphrotique hyperlipidémie. Journal of Medicinal Food 2002; 5 (2): 91-96.
  • VICAT JP, Mbaigane JCD, Y. Bellion Contenu des éléments macromineral et traces dans la spiruline (Arthrospira platensis) de la France, le Tchad, le Togo, le Niger, le Mali, le Burkina-Faso et la République centrafricaine. Rendus Biologies Comptes 2014; 337 (1): 44-52.
  • Yamani E, Kaba-Mebri J, Mouala C, Gresenquet G, Rey JL. L’utilisation de suppléments de spiruline pour la gestion nutritionnelle des patients infectés par le VIH: étude à Bangui, en République centrafricaine. Médecine Tropicale: Revue du Corps de Sant Colonial 2009; 69 (1): 66-70.

Date de modification: 18/04/2016

RELATED POSTS

Laisser un commentaire